La signature numérique, nouveau credo des entreprises françaises ?

Parnasse, la marque sélective d’Orange à l’avant-garde de la digitalisation.

18 juillet

En mars 2017, la société d’investissement immobilier spécialisée dans les centres commerciaux Klépierre est venu gonfler les rangs des entreprises ayant adopté la signature numérique. En mai, la société immobilière Nexity, Alain Affelou et les assureurs Allianz et SMA sautaient le pas à leur tour. A l’avant-garde, Parnasse, la marque sélective d’Orange, dématérialisait et digitalisait l’intégralité de son workflow commercial et contractuel et adoptait la signature numérique dès octobre 2016.

« La signature électronique pour les contrats d’embauche nous a permis de franchir un nouveau cap dans la transition numérique ». Comme pour Klépierre, la signature numérique est la dernière étape de la digitalisation. Une fois équipé, tout le processus contractuel est dématérialisé. Pour une société comme Alain Afflelou qui compte plus de 700 magasins et 300 franchisés, la masse de documents contractuels est pour le moins importante et la dématérialisation présente des gains potentiels considérables.

Les retours ? Un gain de temps considérable, des économies substantielles et une meilleure productivité de la chaîne contractuelle. Le tout, avec une sécurité accrue. Si dématérialisation rime avec piratage potentiel pour certains, le renforcement de la législation et les progrès des technologies en termes d’identification améliorent constamment la sécurité des dispositifs. La signature numérique a d’ailleurs fait ses preuves ailleurs. Aux Etats-Unis, où la législation favorise depuis longtemps la digitalisation, plus de la moitié des transactions immobilières et bancaires B2B sont signés numériquement.

Mais pour l’heure, il semble que les entreprises françaises déploient avant tout la signature électronique en interne, pour optimiser les workflows. Mais la signature électronique peut être déployée vers le volet client pour un service sur-mesure.
Parnasse, la marque sélective d’Orange propose ainsi à ses futurs membres une relation commerciale entièrement digitalisée, depuis la proposition commerciale jusqu’à la signature du contrat proposant ainsi une expérience utilisateur et commerciale fluide et adaptative. Bilan : un dispositif à la fois simple et complet pour le client et une image de marque renforcée pour l’entreprise.

Quel que soit le type de besoin, quel que soit le type de contrat à signer, du simple formulaire de souscription aux contrats complexes, longs ou multi-signataires, la signature électronique est un outil efficace et pertinent. Elle démultiplie les possibilités d’échanges, pour tous les acteurs : grâce à la nouvelle réglementation européenne, les associations et les administrations pourront elles aussi y avoir recours. Valeur juridique garantie, fiabilité, simplicité d’installation, image moderne et écolo, la signature numérique a tout pour séduire et devrait poursuivre son envol.


Tous les articles du Blog